24/07/2016

La CAN annonce ouvertement la destruction du lançon

Pour ajouter votre commentaire, si "Enregistrer un commentaire" n'apparaît pas, cliquez d'abord sur le titre de cet article puis R-V à la fin du texte.
 
Dans son "Rapport définitif", daté de décembre 2015, qu'elle a donc produit après les signatures de décrets et arrêtés, publié en mai 2016 sur le site de la DREAL, la CAN nous annonce finalement la disparition programmée d'une espèce de lançon, parmi les 3 présentes sur le site. On peut y lire ceci
P. 587 de la numérotation pdf :
Peu d’études ont étudié l’effet de l’extraction de granulat sur les communautés de lançon.
Groot (1979) montre qu’après l’extraction la topographie (bathymétrie et granulométrie) du site est modifiée et que les communautés benthiques voient leur biomasse, leur densité et leur
diversité spécifique diminuer. Cependant, les communautés benthiques peuvent revenir s’installer au bout de quelques années (trois années) dans le cas d’une exploitation ponctuelle.
Mais si l’exploitation est régulière les communautés benthiques ne reviendront jamais à leur stade d’origine. Les œufs de lançon sont déposés sur le sable et y adhèrent. Il précise que lorsque les œufs sont recouverts totalement de fines particules le développement
embryonnaire est stoppé. De ce fait le dragage peut provoquer une diminution du succès de l’éclosion.


Ceci s'ajoute aux incertitudes concernant les 2 autres espèces de lançons, et aux inconnues sur le devenir des nombreuses espèces habitant ce fond marin, que l'enfouissement ne sauvera pas.
 
Pour en savoir + sans lire les 652 pages, rechercher "Groot" ainsi que les pages 421 (pdf) et suivantes de ce rapport (134 Mo)
https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

Aucun commentaire: