13/10/2016

Tréguier ne veut pas d'une dune du Pilat

L'extraction est suspendue mais début septembre, le 2e pompage a fait du port de Tréguier (c'est ici) un terminal du sable coquillier de la CAN dans des conditions de déclaration que la ville conteste, mais pas la CAN ni la Préfecture.
Les élus ne veulent pas de ce sable et pointent d'autres  irrégularités : Tréguier est classée "petite cité de caractère", ce qui impose de respecter des règles contraignantes en matière de construction et d'affichage mais aussi de stockage, le port se trouvant dans le champ visuel de la cathédrale. Il semblerait qu'à ce sujet la préfecture ait tenu plusieurs discours.
Tréguier conteste également la surface réelle de stockage et déplore le manque de transparence et d'information... 
Après avoir subi les farines animales (piège à oiseaux), les ammonitrates (bombe en pleine ville) et les poussières du kaolin, la ville s'oppose donc à l'érection d'une dune du Pilat sur son port.
D'après l'article d'OF


https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

Aucun commentaire: