04/10/2016

Une cyberaction* contre la reprise des travaux d'extraction

L'extraction n'est que suspendue, par décision unilatérale de l'exploitant, la CAN. Son PDG s'est étonné de rencontrer autant de mobilisation contre l'extraction.
Avant le 30 novembre, rien ne lui interdit de reprendre le chantier de destruction. Mais ensuite, il lui faut obtenir le renouvellement (annuel) des arrêtés préfectoraux qui datent du 1/12/2015.
Après les courriers aux ministres cet été, les journées de mobilisation de septembre, les déclarations de S. Royal (et même d'E. Macron...), puis les missions qu'elle a demandées, il faut enfoncer le clou : pas de renouvellement d'autorisation de travaux. 
C'est le sens de cette nouvelle cyberaction* : demander à S. Royal de tout faire pour que les Préfets ne renouvellent pas l'autorisation.

et elle se partage !

*cyberaction : une forme de pétition qui ne collecte pas les adresses @ des signataires qui envoient ainsi un message immédiat déjà rédigé (mais personnalisable) dans notre cas adressé au ministère de l'Environnement.

https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

Aucun commentaire: