18/11/2016

Extraction plus au large : une carte pourrie dans un jeu truqué ?

Le décret Macron prévoyait l'étude d'une autre dune, située à environ 40 km. On laissait même entendre qu'elle prendrait le pas sur l'extraction en Baie de Lannion. Ça pouvait rassurer, mais c'était illusoire !

Dans le rapport des experts missionnés par S. Royal nous lisons (page 49) :
"[...] le respect formel de la prescription [...] de l’arrêté inter préfectoral a été atteint par la CAN dans la feuille de route qu’elle a établie."
Mission accomplie donc sur ce plan, semble-t-il. 


Et les experts de conclure (p 49):
 "Il semble cependant illusoire de vouloir poursuivre les analyses dans cette direction s’il s’agit d’assurer un approvisionnement régional en amendements calcaires. Une exploitation au large ne peut se justifier que dans le contexte d’une refonte assez profonde du processus d’approvisionnement en sable coquillier du groupe Roullier qui serait justifiée par des perspectives de valorisation à valeur ajoutée."


En fait, pour des raisons techniques élémentaires, l'extraction au large ne répond pas à une exploitation prétendument destinée à l'agriculture bretonne : la taille du navire nécessaire (+ de 120 m) et les volumes extraits excluraient tout port breton, de Brest à St Malo pour des raisons liées soit au stockage soit à l'accessibilité des ports. Le sable devrait alors voyager beaucoup, beaucoup plus loin avant de revenir... en Bretagne ?
 
A la signature du décret, l'extraction au large a été l'élément utilisé pour rendre le projet plus acceptable : la CAN a-t-elle alerté sur l'aspect illusoire de cette option au moment de signer ?
A qui fera-t-on croire que l'on ne savait pas déjà ce que 2 experts ont mis en lumière en seulement quelques heures ?  

 
Les autres volets du dossier ont-ils été traités avec la même désinvolture voire la même volonté de masquer les évidences par d'autres "méconnaissances" de ce type ?  
 
On a ainsi laissé planer le doute, la confusion voire, pour beaucoup, l'espoir d'une solution possible.
L'illusoire extraction plus au large est donc une carte pourrie à exclure de ce  jeu truqué dont nous ne sommes pas dupes.
https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

1 commentaire:

Laurence ALLIX a dit…

Comment se fait-il que jamais ne soient rapportés les effets climatiques dévastateurs liés à Audierne,
à l'érasement de la dune sous-marine? Ils sont pourtant bien réels et attestés lors des grosses tempêtes.
Laurence Allix