11/11/2016

Vers un apaisement durable !

Les recours vont être rejetés si le Conseil d'Etat suit, et c'est plus que probable, les recommandations du rapporteur. Rien ni personne ne semble pouvoir invalider le décret accordant la concession.
Si l'attente de la décision est le seul motif de suspension, l'extraction pourra donc reprendre dès que le Préfet (29) autorisera à nouveau les travaux.
Mais on invoque aussi ce "souci d'apaisement" pour justifier la suspension : combien de temps faut-il pour atteindre cet apaisement ? Peut-il un jour être atteint ?
Que ce soit au Conseil d'Etat ou dans le rapport des experts missionnés par Mme Royal, il n'est question que de conformité aux règles et procédures : M. Macron parlait déjà en 2015 d'un décret signé "dans le respect des procédures", puis Mme Royal d'une décision "écologiquement pas responsable" tout en demandant à "ses équipes" d'inspecter les conditions de l'extraction.
Le rapport des inspecteurs missionnés reste donc axé sur ces conditions d'extraction, malgré quelques remarques çà et là, et quelques exigences supplémentaires qui font bonne figure pour une extraction jamais mise en cause sur le fond, simplement rendue un peu plus présentable, et ce en s'appuyant sur des documents bien sélectionnés du dossier.
Dans le rapport des experts, nulle part n'apparaissent les termes "espèces protégées", "gorgone" ou "raie brunette"....
En fait, seuls les enjeux liés aux modalités d’extraction sont pris en compte, la dimension environnementale est, elle, totalement ignorée quand elle n’est pas noyée dans un flot d’informations qui faussent la prise en compte de ce qui nous importe réellement : la fragilité de cet écosystème particulier. En d’autres termes, nous sommes toujours en attente d’un traitement de fond du dossier, traitement que rien n’annonce !
Que les décideurs, le Préfet du Finistère ET la CAN (et eux seuls), sachent bien que cette idée d’apaisement est totalement illusoire : le seul apaisement possible, c’est l’annonce de l’abandon de toute perspective d’accorder un jour une nouvelle autorisation et d’écarter enfin cette menace permanente et insupportable contre laquelle nous continuerons d’organiser la mobilisation jusqu’à... réel apaisement durable !


https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

Aucun commentaire: