04/08/2017

Appel au rassemblement de tous les opposants à l'extraction

L'ensemble des opposants à l'extraction de sable se sont réunis le 27 juillet 2017 à Lannion Trégor Communauté à l'initiative de Joël LEJEUNE président de la communauté d'agglomération afin de proposer une action commune contre toute reprise de l'extraction.
Notre association, Peuple des Dunes de Batz à Bréhat qui fut à l'origine des deux journées de la colère à Lannion puis en mer, journées qui auront marqué par la mobilisation et la détermination de la population locale, et bloqué le processus d'extraction, a voté à l'unanimité la participation et l'organisation à ce rassemblement qui aura lieu à Trébeurden, le dimanche 13 août à 10 h.
Il s'agit ici de la première étape d'une nouvelle série d'actions ciblées, en direction tant des ministères, des préfets, que de l'industriel ROULLIER, bénéficiaire du décret d'exploitation.
Tant que l'arrêt définitif n'aura pas été acté, notre association restera vigilante car la suspension actuelle ne libère en aucune manière de la menace que fait peser le projet sur notre communauté et notre environnement.

Peuple Des Dunes de Batz à Bréhat appelle tous les Trégorrois à défendre une fois encore la baie de Lannion contre cette forme de prédation irraisonnée.
https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

25/06/2017

Nicolas Hulot sur RMC

L'extraction de sable en Baie de Lannion fait partie de ces dossiers déjà bouclés : peut-il y avoir "un point de médiation" entre les différents protagonistes ?

video
Ce point de médiation ne devra pas porter sur un nouvel aménagement de l'extraction mais sur un arrêt définitif, probablement négocié entre les ministères concernés et l'industriel Roullier. 
https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

07/06/2017

L'extraction doit-elle reprendre ?

C'est la question qui a été posée par le Télégramme (1/06) aux candidat(e)s des 3 circonscriptions concernées (Lannion, Guingamp, Morlaix). 
A la lecture des réponses des candidats ou de leurs partis à cette question ouverte, l'opposition à la reprise de l'extraction en Baie de Lannion, est, semble-t-il, unanime.
Rappelons que c'est un(e) député(e) que les électeurs vont élire pour chacune des 3 circonscriptions concernées par cette exploitation industrielle de ressources naturelles reconnues sensibles.
Sans prendre en compte les positions purement politiques qui ont certes leur place dans ces élections, mais que nous n'avons pas à traiter au risque de nous écarter de notre ligne apolitique, voici ce que disent les candidats de façon explicitement formulée :
  • 13 candidat(e)s sur 14 expriment leur opposition à toute reprise ; 1 candidate pose des conditions à la reprise.
  • 10 candidat(e)s évoquent les atteintes à l'environnement.
  • 6 candidat(e)s soulèvent la question des fameux "besoins agricoles bretons", question qui a servi de prétexte à l'industriel Roullier pour obtenir la concession. Nous savons que le sable coquillier actuellement extrait sur nos côtes entre dans la composition, sous le nom de Calcimer, de nombreux produits agricoles (sols, bétail) déjà largement exportés dans le monde entier.
  • 8 candidat(e)s accusent l'administration précédente de non-respect voire de mépris de la démocratie locale.
  • 8 candidat(e)s mettent également en avant la question socio-économique.

Objectivement, les positions exprimées ne laissent entrevoir que des intentions fort louables, mais ne donnent pas de perspectives concrètes et crédibles qui permettront d'aboutir à l'arrêt définitif de cette extraction. De ce point de vue nous sommes plus dans "l'ambiance" partagée du "Non à l'extraction !" que dans la méthodologie parlementaire assumée !
C'est le point qui fait défaut dans l'ensemble des réponses : que peut-il être mis en œuvre par nos 3 prochain(e)s député(e)s pour obtenir le résultat que presque tous semblent vouloir ?
De notre côté, nous pouvons assurer que la rue saura appuyer par un large écho populaire, les actions permettant d'ensabler définitivement ce dossier que le Trégor rejette depuis le début.

18/05/2017

N. Hulot sera-t-il le ministre de la suspension durable ?

Une opposition durable ponctuée à l'automne dernier par nouvelles manifestations, des échanges avec la ministre S. Royal et ses services, les déclarations de la ministre elle-même : tout cela avait abouti à une suspension de l'extraction qui peut reprendre octobre prochain.
A Nicolas Hulot est naturellement associée l'image d'un acteur de la lutte pour la reconnaissance et la place de l'écologie dans notre société. Dès maintenant nous lui adressons un courrier dans lequel nous lui demandons (les arguments ne manquent pas) de faire en sorte que la suspension devienne durable. 
Dans un 1er temps, c'est tout à fait possible, l'exemple du passé récent nous le prouve. 
Dans un 2nd temps se posera la question des modalités d'un abandon définitif de l'extraction de sable en Baie de Lannion.

https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

21/04/2017

Lettre ouverte aux candidats ? La non-réponse d'E. Macron

En guise de réponse, il nous avait été envoyé un lien vers un document disparu;  une personne anonyme nous a communiqué le lien y accédant dont nous retenons  2 points :

  1. malheureusement, cet article retrace l'histoire du décret jusqu'à la suspension et ne porte pas sur l'avenir de l'extraction : il ne répond aucunement aux questions posées, tout particulièrement quelle suite M. Macron entend y donner. 
  2. l'extraction aurait été suspendue notamment parce que les 2 pompages de septembre ont eu lieu de nuit "comme des voleurs" ont dit certains ou "à la sauvette" (E. Macron). Une extraction nocturne n'a strictement rien d'anormal ou d'illégal : 2 pompages diurnes auraient-ils changé le fond du problème ?



https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

19/04/2017

Lettre ouverte aux candidats ? Des réponses...

Tous les candidats avaient été consultés, sans distinction, sans a priori ni sur leur réponse ni sur leur "rang" dans les sondages.
Rappelons que les questions portaient sur l'extraction en Baie de Lannion ainsi que sur la nécessaire évolution des codes miniers et de l'environnement.
E. Macron, nous avons été invités à consulter un article, via un lien qui redirige vers un document supprimé et que l'on retrouve aussi dans cette page Facebook où l'on trouve un début de réponse... 

2 candidats expriment leur opposition à l'extraction :
N. Dupont-Aignan, voir ici.
B. Hamon, voir ici.
Il reste encore quelques jours.

https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

14/04/2017

Texte, sable & vidéo avec Thalassa

Texte : c'est celui que nous espérions lire dans la réponse qui nous a été faite par l'équipe de campagne de M. Macron : elle nous (sic) "invite à prendre connaissance de l'article publié récemment par Transition Écologique En Marche qui présente de manière étayée la position d'Emmanuel Macron sur ce sujet" : ici le lien vers la réponse "étayée" 
Que faut-il déduire de cette "réponse" ? 
A noter que seuls 3 candidats ont promis une réponse à la lettre ouverte : reste à espérer que les 2 autres seront moins turbides (N. Arthaud et B. Hamon) !
Sable : les extractions de sable (Mer du N, Vendée, Baie de Lannion...), c'est le thème d'un reportage en cours de réalisation par une équipe de Thalassa, présente dans le Trégor dès aujourd'hui.
Vidéo : le fest deiz/fest noz à Plestin demain est au programme du tournage de ce reportage. 


https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

03/04/2017

A l'affiche du Fest Deiz et du Fest Noz le 15 avril à Plestin

Ils ont répondu nombreux, trop pour un  fest noz seul : ce sont donc 36 chanteuses, chanteurs, sonneurs et autres accordéonistes, percussionnistes, clarinettistes, violonistes, guitaristes, saxophonistes, flûtistes... qui viendront animer, bénévolement ce fest deiz et ce fest nozchacun à sa façon, en solo, en couple, trio, quartet ou quintet.
Ils viendront soutenir la lutte contre l'extraction de sable, faisons en sorte que le public soit nombreux pour rappeler aux pouvoirs publics et au groupe Roullier, que la mobilisation ne dort pas malgré le silence, toujours menaçant, du sablier !

     

Un grand merci à tous ces musiciens !

https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

18/03/2017

Devenir de l'extraction de sable : lettre ouverte aux 11 candidats de la Présidentielle

Nous adressons ce jour cette lettre ouverte transmise à tous les candidats et à la presse ; les réponses intégrales seront partagées sur ce blog, sur notre page Facebook et via Twitter

Madame, Monsieur,

Le 14 septembre 2015, malgré une opposition locale solidement argumentée, forte, tenace, large et soutenue bien au-delà du Trégor, était signé par le Premier Ministre et le Ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, un décret accordant la concession de sables calcaires coquilliers dite "concession de la Pointe d'Armor" à la Compagnie Armoricaine de Navigation. Ce décret a fait l'objet de recours rejetés par le Conseil d'Etat qui s'est appuyé sur un code minier inadapté au milieu marin, tout en contournant le code de l'Environnement (L321-1 et L321-8), pourtant adapté à la situation et qui aurait dû conduire à une interdiction de l'extraction en Baie de Lannion. Certes quelques aménagements ont été concédés sur les modalités de l’extraction mais ils n'assurent pas pour autant "la protection des équilibres biologiques et écologiques..." (L321-1) parce qu'il est avéré scientifiquement que toute extraction prolongée a pour conséquences des atteintes que ne peuvent supporter les milieux riches et sensibles, et ce de façon irréversible.
Partout où la dimension environnementale est prise en compte de manière cohérente, la réduction des extractions de sable (comme en Belgique) voire l'abandon (Grand Charpentier, Estuaire de la Loire) sont à l'ordre du jour. Cela confirme toutes les études scientifiques déjà réalisées en Europe et vérifiées sur le terrain : les extractions de sable marin déséquilibrent le biotope jusqu'à appauvrissement irrémédiable, particulièrement à proximité des côtes, là où se concentre la plus grande biodiversité et là où les effets de l'érosion naturelle peuvent être considérablement accentués.
Dans le cas de la Baie de Lannion, on justifie l'injustifiable par des besoins, non chiffrés, de l'agriculture bretonne, pour en réalité extraire une matière première qui sera transformée en produits industriellement plus rentables, en fait largement destinés à l'exportation (Europe occidentale, Canada, Afrique du Sud...).
L'heure n'est plus à l'exploitation inconsidérée de toutes les richesses de la planète jusqu'à épuisement. 
Madame, Monsieur, vous êtes candidat à une fonction qui orientera la politique générale du pays : nous vous demandons d'abord comment vous envisagez concrètement, dès maintenant, l'avenir de l'extraction en Baie de Lannion, la menace pèse toujours, extraction qui porterait inévitablement de graves atteintes à l’environnement naturel d'une vaste zone et par conséquent aux activités humaines qui dépendent de son état.
Nous vous demandons également si, et comment, vous envisagez de faire évoluer le code minier et le code de l'environnement de façon à ce que les objectifs de protection du littoral puissent être atteints de manière cohérente.

A l'attention de M. Macron nous ajoutons cette question : vous avez signé le décret accordant cette concession, contre l'avis maintes fois exprimé par la population et ses élus. Aujourd'hui certains élus, opposés à cette extraction, vous apportent leur soutien et vous-même avez formulé des réserves ; si vous êtes élu, quelle suite donnerez-vous à la suspension actuelle alors que chacun sait que la reprise ou l'abandon relève d'une décision prise au sommet de l'Etat ?


https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

17/02/2017

Agriculture bretonne, géographie et vidéo

La vidéo suivante n'était plus accessible depuis quelques jours : l'auteur l'a supprimée ou a changé l'adresse. Mais la revoilà, mise en ligne sur youtube par Timac Agro Afrique du Sud...


L'agriculture bretonne (aux besoins spécifiques mais non chiffrés) s'étendrait-elle jusqu'à de lointaines contrées ?


https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

07/02/2017

Extraction arrêtée... mais des ambitions industrielles très claires !

Ségolène Royal tente de nous rassurer : l'extraction est arrêtée ! Effectivement, l'extraction est suspendue puisqu'il n'y a pas eu renouvellement des autorisations préfectorales, sur ses instructions nous dit-elle. Ce fut le sens de l'une de nos actions : une pétition lui demandant "d'user de tout son pouvoir pour empêcher ce renouvellement". Mission accomplie, sur ce point, semble-t-il, et ce grâce aux multiples mobilisations sur le terrain et à l'aide des nombreux soutiens dont les "réseaux".

Faut-il crier victoire ? Suspension n'est pas abandon : ces déclarations sont un pas de plus et un bon point pour les opposants qui se doivent de le traduire en encouragement à poursuivre jusqu'à la victoire définitive.

Le groupe Roullier, spécialiste de la nutrition industrielle, se tient en embuscade et affiche clairement ses ambitions : doubler son chiffre d'affaire à l'horizon 2020, soit dans 3 ans comme il l'annonce dans une vidéo ! Pour cela il aura besoin de matières premières.
Cette autre vidéo (Timac Afrique de Sud) où l'on relèvera l'expression "Tirer le meilleur parti de la campagne bretonne" montre comment promotion industrielle rime avec destruction de l'environnement.
Après les propos de la ministre, qui entrent de fait en contradiction avec les ambitions affichées de l'industriel, on pourrait conclure :
Qui se portera à nouveau candidat pour relancer l'extraction ?

https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

25/01/2017

Fest deiz et fest noz de soutien à la lutte contre l'extraction de sable

Une trentaine de participants bénévoles (en solo, duos, trios et un quintet) sont annoncés sur la scène de ce rendez-vous festif. 
Un grand merci à eux !


https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

19/01/2017

Macron à Quimper : que nous dit-il ?


M. Macron nous dit :
  1. Alors ministre en charge, il a ressenti la nécessité de compléter la loi par des dispositions particulières : il avance ainsi que la loi nest pas adaptée à la réalité environnementale. Justement, nous, PDDBAB avions prévu dinviter tous les candidats à la future élection présidentielle à se positionner sur la réforme (en cours) du code minier.
  2. L'état préalable complet resterait donc encore à faire, ce qui n'a pas empêché la signature du décret accordant cette concession à la CAN (sept 2015), puis l'autorisation de travaux (déc 2015).
  3. La zone concernée est "encore un peu trop près" : le décret aurait donc été signé sans que sa localisation soit identifiée ?
  4. L'extraction au large aurait la préférence de l'ancien ministre mais le décret priorise-t-il cette option ? Non, la concession est uniquement accordée pour la Baie de Lannion et sans que les besoins réels soient évalués ! L'extraction au large supposerait aussi qu'il y ait vraiment du sable coquillier...
  5. Il confirme que l'extraction se fera !

En s'exprimant ainsi M Macron remet en cause son propre décret : c'est tant mieux, nous aussi ! Par ses doutes et interrogations, il interpelle implicitement les autres candidats : s'il y a bien quelque chose qui ne fonctionne pas, quelle sera leur attitude ?

La bonne nouvelle est que M Macron lâche clairement l'industriel Roullier ! Après ça, quel autre candidat osera encore soutenir ce groupe ? Rappelons que les Préfets ont décidé d'alourdir le cahier des charges de l'exploitant, ce qui motive la suspension.

https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

10/01/2017

Quand macareux et fous de Bassan suscitent l'inquiétude...

"L’avenir de l’espèce repose surtout sur des paramètres démographiques et sur des facteurs écologiques". 
Voilà des paramètres bien étrangers aux décisions de justice et aux appétits industriels !

Voir ici  et sur Fr3 Bretagne le 10/01 (à 9 min 10 sec)


https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x