07/02/2017

Extraction arrêtée... mais des ambitions industrielles très claires !

Ségolène Royal tente de nous rassurer : l'extraction est arrêtée ! Effectivement, l'extraction est suspendue puisqu'il n'y a pas eu renouvellement des autorisations préfectorales, sur ses instructions nous dit-elle. Ce fut le sens de l'une de nos actions : une pétition lui demandant "d'user de tout son pouvoir pour empêcher ce renouvellement". Mission accomplie, sur ce point, semble-t-il, et ce grâce aux multiples mobilisations sur le terrain et à l'aide des nombreux soutiens dont les "réseaux".

Faut-il crier victoire ? Suspension n'est pas abandon : ces déclarations sont un pas de plus et un bon point pour les opposants qui se doivent de le traduire en encouragement à poursuivre jusqu'à la victoire définitive.

Le groupe Roullier, spécialiste de la nutrition industrielle, se tient en embuscade et affiche clairement ses ambitions : doubler son chiffre d'affaire à l'horizon 2020, soit dans 3 ans comme il l'annonce dans une vidéo ! Pour cela il aura besoin de matières premières.
Cette autre vidéo (Timac Afrique de Sud) où l'on relèvera l'expression "Tirer le meilleur parti de la campagne bretonne" montre comment promotion industrielle rime avec destruction de l'environnement.
Après les propos de la ministre, qui entrent de fait en contradiction avec les ambitions affichées de l'industriel, on pourrait conclure :
Qui se portera à nouveau candidat pour relancer l'extraction ?

https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

1 commentaire:

yann Venner a dit…

« Le chant du peuple des dunes »

La ronde en colère (chanson)

Refrain

C’est le chant du « Peuple des Dunes »
Ancré dans la baie de Lannion ;
Jour de colère nous proclamons
Notre sable est notre fortune.

1 Au fond de la baie de Lannion
Vivent des poissons par millions,
Qui sur le sable coquillier
Font la nique au groupe Roullier.
R
2 Il a fallu des millénaires
Pour faire le sable coquillier.
Pour saccager le fond d’la mer
Il suffit de quelques journées.
R
3 Que s’rait la terre de nos enfants
Si nous laissions faire aujourd’hui ?
Que pens’raient-ils de leurs parents
Si l’paysage était détruit ?
R
4 Les alevins et les lançons
Nag’nt sur la dune sous-marine,
Et ils composent des chansons
Contre le vol et la rapine.
R
5 Protégeons la faune et la flore
Contre les marchands de la mort,
Qui sont venus voler du sable
En pleine nuit c’est pas pensable.

R
6 Tous nos élus devront lutter
Contre ce pillage insensé.
« Peuple des Dunes » restons unis
Contre la Can et ses profits.

R C’est le chant du « Peuple des Dunes »
Ancré dans la baie de Lannion
Jour de colère nous proclamons
Notre sable est notre fortune.


Béatrice Raffier et Yann Venner sur la musique d’Alain Renon,

sablecitoyen@gmail.com