Photos

Retour de pêche pour le sablier "Côtes de Bretagne" 



Merci à Sophie Mériotte pour cette superbe photo à retrouver, parmi d'autres, sur ce site



3 commentaires:

yann Venner a dit…

Macareux en colère !

« Je suis un macareux qui voudrait bien plonger,
Et fréquenter la dun’ de la baie de Lannion.
Je suis un macareux qui voudrait bien grandir,
Me nourrir de fretin, d’alevins de lançons,
Même de juvéniles, et autres p’tits poissons.
Mais quand j’ai lu dans le journal
Que des bateaux géants, des sabliers dit-on,
Viendraient piller le sable au fond de l’océan,
Mon sang n’a fait qu’un tour !
Mon sang n’a fait qu’un tour !
Quoi ? Des êtres humains capables de détruire
Notre garde-manger ? Capables de salir,
De saccager les fonds, tout ça pour le profit ?
Voler du sable ? Alors tout est permis ?
N’importe quoi, les gars, on va pas laisser faire !
Leurs bras aspirateurs vont faire mourir la faune ;
Et la flore dans tout ça n’existera plus !
Turbidité, lumière, vacarme jour et nuit :
L’enfer est annoncé sans demander l’avis
De la population, des pêcheurs, des plongeurs !
N’importe quoi les gars, on va pas laisser faire !
On va se révolter contre ces malfaisants,
Ces prédateurs et leurs robots
Ces saccageurs du fond de l’eau !
Macareux tous unis, cormorans avec nous !
Et les fous de Bassan, les guillemots de Troïl,
Mouettes, sternes, pingouins
Allons faire du foin !
Que la dun’ sous-marine continue d’exister,
Car elle est notre bien, notre garde-manger.
L’avenir appartient aux poissons, aux oiseaux ;
Non la mer n’est pas un tombeau !
Et si le genre humain oublie Dame Nature
Il périra bientôt, il périra c’est sûr ! »

yann Venner a dit…

La ronde autour du sable (chanson)

Refrain
C’est le chant du « Peuple des Dunes »
Ancré dans la baie de Lannion ;
Nous dansons chantons et foulons
Notre sable est notre fortune.

1 Au fond de la baie de Lannion
Vivent des poissons par millions,
Qui sur le sable coquillier
Font la nique au groupe Roullier.
R
2 Il a fallu des millénaires
Pour faire le sable coquillier.
Pour saccager le fond d’la mer
Il suffit de quelques journées.
R
3 Que s’rait la terre de nos enfants
Si nous laissions faire aujourd’hui ?
Que pens’raient-ils de leurs parents
Si l’paysage était détruit ?
R

4 Les alevins et les lançons
Nag’nt sur la dun’ sous-marine,
Et ils composent des chansons
Contre le vol et la rapine.

R
5 Protégeons la faune et la flore
Contre les marchands de la mort,
Car si les sabliers arrivent
Tout partira à la dérive.

R
6 Si des bateaux aspirent le sable
La blessure s’ra inguérissable.
« Peuple des Dunes » restons unis
Contre la Can et ses profits.

R C’est le chant du « Peuple des Dunes »
Ancré dans la baie de Lannion
Nous dansons chantons et foulons
Notre sable est notre fortune


Béatrice et Yann sur la musique d’Alain Renon, an dro
sablecitoyen@gmail.com


C.Godest a dit…

Ce serait une catastrophe écologique, économique et donc humaine pour ici... et ailleurs car si on perd ici tous ces ogres avides de bénéfices se sentiront plus forts encore pour sévir en d'autres lieux. Je dis ce serait, au conditionnel, c'est à dire à condition qu'on ne se donne pas les moyens de gagner. il faut pour réussir qu'on mette toutes nos forces pour empêcher ce massacre.